languageHomecontacthelpsearchcanada
 
CE QUI M'INTÉRESSE... 
   Démarrage de mon entreprise
   L'expansion de mon entreprise
   Modernisation de mon entreprise
   Développer ma collectivité
   SECB
SECTEURS CLÉS D'ACTIVITÉ
DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL 
   Aperçu
   Information sur les programmes
   Formulaires
   Réussites
   Multimédia
DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIVITÉS 
   Aperçu
   Information sur les programmes
   Formulaires
   Réussites
   Multimédia
GÉRANCE ENVIRONMENTALE 
   Aperçu
   Programme de fermature des emplacements - Mise à jour
   Gestion des eaux d’exhaure
   Réussites
   Multimédia
AMÉNAGEMENT IMMOBILIER 
   Aperçu
   Évaluation environnementale
   Réussites
   Listes de biens immobiliers
   Multimédia
COMMUNIQUÉS & AVIS AUX MÉDIAS 
   2014
   2013
   2012
   2011
   2010
   2009
PUBLICATIONS 
   Rapport annuel
   Sommaire de plans d’entreprise
   Examens spéciaux
RESPONSABILISATION 
   Accès à l'information et protection des renseignements personnels
   Demandes d'accès à l'information complétées
   Divulgation proactive
   Assemblée publique
   Rapport financier trimestriel
SECTEUR RÉSERVÉ AUX MEMBRES 
   Personnel
 

Contenu archivé
A compter du 19 juin 2014, les activités de la Société d’expansion du Cap-Breton ont été transférées à l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Le contenu sur ce site Web a été archivé à des fins de référence, de recherche et de tenue de documents.
 
Ces pages Web archivées ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Pour plus de renseignements sur le matériel archivé, veuillez visiter Bibliothèque et Archives Canada.
 
Veuillez vous référer à l’agence/ministère approprié du gouvernement du Canada pour des informations actualisées :

INAUGURATION PAR LA MINISTRE LISA RAITT D’UN PARC COMMUNAUTAIRE SUR UN ANCIEN SITE MINIER AU CAP-BRETON


RESERVE MINES (N.-É.) – Le 5 juillet 2012 – Désormais, les résidents de la Municipalité régionale du Cap-Breton auront accès à un nouveau parc récréatif public, aménagé sur les terrains assainis de deux anciennes houillères de Reserve Mines, ceci grâce aux efforts du gouvernement du Canada par l’intermédiaire de la Société d’expansion du Cap-Breton (SECB). L’honorable Lisa Raitt, ministre du Travail, a fait l’ouverture officielle du parc lors d’une cérémonie tenue dans le cadre du festival d’été local, les « Journées Lambert Todd ».
 
« Notre gouvernement se concentre sur la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme pour tous les Canadiens », d’affirmer la ministre Raitt, qui s’exprimait au nom de l’honorable Bernard Valcourt, ministre associé de la Défense nationale et ministre d'État (Agence de promotion économique du Canada atlantique) (la Francophonie). « Le remédiement de cet ancien site minier et sa mise en valeur subséquente comme parc public ont pour effet de rehausser l’infrastructure locale, d’améliorer le potentiel de développement économique et d’assurer un legs permanent pour témoigner du patrimoine minier au Cap-Breton. »
 
Le parc Dominion nos 5/10 de Reserve Mines offre un sentier de randonnée, un étang pour le patinage l’hiver ainsi que des espaces verts, sur l’emplacement même de deux anciennes houillères jadis vitales pour l’industrie dans la région de Reserve Mines. La mine Dominion no 5 a été en fonctionnement de 1872 à 1938, produisant près de 13 millions de tonnes de charbon; l’exploitation de la Dominion no 10 s’est fait entre 1905 et 1942, avec un rendement de plus de 6 millions de tonnes. Ces deux mines appartenaient à la Dominion Coal Company, principal employeur de la région de Reserve Mines, dont les actifs ont été acquis par la Société de développement du Cap-Breton (SDCB) lors de sa création, en 1967. En 2010, la SECB a pris la responsabilité des obligations de l’ancienne SDCB en matière d’environnement et de ressources humaines.
 
Le site de Reserve Mines constitue l’un des 53 sites miniers du Cap-Breton industriel soumis à l’assainissement après la fermeture, en 2001, de la dernière houillère exploitée par le gouvernement fédéral à l’Île du Cap-Breton. Jusqu’à présent, plus de 175 millions de dollars ont été consacrés à l’évaluation environnementale, aux travaux de démolition, au remédiement des lieux, à leur entretien et à la gestion des eaux d’exhaure. Dans de nombreux cas, non seulement les sites sont remis en état, mais encore ont-ils été transformés en parcs communautaires, en hommage à l’histoire des charbonnages au Cap-Breton et pour procurer aux résidents et aux visiteurs des lieux de loisir en plein air.
 
La Société d’expansion du Cap-Breton offre des programmes pour soutenir des mesures de développement économique; elle est chargée d’administrer les programmes de l’APECA à l’Île du Cap-Breton et dans la région de Mulgrave.
 

 -30-

 
POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS :
 
D.A. Landry
SECB, Communications
902 564-3617

 
Canada Search Help Home French